ESOPE

POUR UN PROJET DE SANTÉ INDIVIDUALISÉ : ESOPE ÉVALUATION SYSTÉMIQUE DES OBJECTIFS PRIORITAIRES EN RÉADAPTATION

Comment définir en équipe de réadaptation un projet thérapeutique individualisé intégrant l’ensemble des besoins de vie spécifiques à chacun de vos patients ? Comment expertiser les capacités d’un patient à reprendre les activités qui font sa vie quotidienne ?

A une logique biomédicale négligeant trop souvent l’ensemble des dimensions intrinsèques de l’individu ainsi que ses rapports à son environnement, nous souhaitons privilégier une logique systémique qui tente de réunifier toutes les dimensions biologiques, psychologiques et sociales qui caractérisent tout individu en tant que « système ». Le handicap n’est plus perçu comme un « état » mais bien comme un « processus » insatisfaisant du comportement de la personne en activité. A l’inverse de la majorité des outils d’évaluation qui se limitent à considérer le handicap de la personne comme étant la somme de ses incapacités, ESOPE propose d’objectiver les dysfonctionnements de l’activité de cette personne au travers de la perturbation des activités essentielles de son existence, à savoir ses principales habitudes de vie.

Au programme thérapeutique, ESOPE tente d’adjoindre un véritable programme individualisé de réadaptation susceptible d’exploiter tant les ressources de la personne que celles de son environnement physique et social dans le respect de son projet de vie.

Les Objectifs du processus ESOPE sont donc de créer :

  • un système d’évaluation qui permette d’objectiver le handicap de la personne en quantifiant la corrélation entre les incapacités d’une personne et leurs répercutions sur la conservation ou le recouvrement de ses habitudes de vie dans un environnement donné.
  • une méthodologie de définition de stratégies pluridisciplinaires de réadaptation réunissant toutes les disciplines de celle-ci pour fixer un projet individualisé de réadaptation et impliquant de la part des équipes utilisatrices une démarche de formation afin d’acquérir un langage professionnel commun et univoque.

Au final, ESOPE est un « outil d’aide à la décision » qui permet de déterminer plus précisément le contenu et la forme des actions à mener pour répondre aux 3 principaux objectifs de la réadaptation qui consistent à :

  1. Développer les capacités (rééducation) nécessaires à l’exécution des activités essentielles de l’individu.
  2. Aménager l’environnement pour supprimer ou contourner les obstacles de ce dernier (obstacles architecturaux, sociaux, humains, …)
  3. Aider le patient à réinvestir ses habitudes antérieures, à moins qu’il soit nécessaire de l’aider à faire le deuil de certaines habitudes de vie définitivement compromises en lui permettant d’accéder à de nouvelles habitudes se substituant aux précédentes.

Cette méthodologie peut être pratiquée dans des secteurs aussi divers que la neurologie, la psychiatrie, la rééducation fonctionnelle, la gériatrie …

Schéma général du processus ESOPE

PROGRAMME : PROCESSUS ESOPE

1. Connaissances de base

1.1. Présentation du MODELE DE DEVELOPPEMENT HUMAIN et du PROCESSUS DE PRODUCTION DU HANDICAP de Patrick Fougeyrollas, Réseau International sur la Production du Handicap (RIPPH)

Analyse du schéma conceptuel :

  • les facteurs de risque (cause)
  • les facteurs personnels : déficiences et incapacités
  • les facteurs environnementaux : facilitateurs et obstacles
  • les habitudes de vie : participation sociale ou situation de handicap.

1.2. Présentation du MODELE DE L’OCCUPATION HUMAINE de G. Kielhofner comme approche complémentaire :

  • description du fonctionnement systémique de l’individu (système de la volition, des habitudes, des performances)
  • comparaison de la vision médicale du handicap et de la vision systémique du handicap
  • exemples d’évaluations systémiques

2. Connaissances spécifiques ESOPE

2.1. Présentation de la STRUCTURE GENERALE DU PROGRAMME

  • bilan des capacités
  • bilan des habitudes
  • traitement informatique de la faisabilité et exemple de corrélation capacités/habitudes
  • résultats issus du traitement des données
  • principes généraux de l’exploitation des résultats : feed-back vers le client, les stratégies de réadaptation

2.2. Présentation des objectifs d’ESOPE

  • exploitation des informations (au niveau du patient, au niveau de l’équipe)
  • comparaison méthodologie « classique » et méthodologie découlant d’ESOPE pour la définition des objectifs de réadaptation d’un patient.

2.3. Présentation du logiciel ESOPE : démonstration de la convivialité du logiciel.

3. Méthodologie ESOPE

3.1. Bilan des Capacités :

  • familiarisation à la nomenclature proposée par le Processus de Production du Handicap
  • compréhension du concept d’APTITUDE (de capacité)
  • approfondissement de l’échelle d’évaluation
  • organisation de la passation du bilan : répartition des compétences, gestion de l’équipe
  • exercice pratique d’évaluation et d’encodage des CAPACITES d’un patient

3.2. Bilan des Habitudes :

  • méthodologie de passation, référence temporelle, travail de deuil
  • exercice pratique d’évaluation et d’encodage des HABITUDES DE VIE
  • analyse des résultats, recherche de stratégies personnelles de compensation

3.3. Analyse des exigences d’une activité
Utilisation de la grille d’analyse des exigences d’une activité (habitude de vie).

4. Définition des stratégies de réadaptation

4.1. Utilisation des résultats :

  • feed-back au client, feed-back à l’équipe
  • présentation d’un cas clinique

4.2. Evaluation de la qualité de l’environnement :

  • identification des facilitateurs et des obstacles
  • utilisation de la Mesure de la Qualité de l’Environnement, MQE

4.3. Gestion d’un PROJET INDIVIDUALISE DE READAPTATION : gestion de l’équipe, conducteur de projet, ...
Discussion des perspectives d’organisation de l’équipe pour intégrer ESOPE et gérer les projets de réadaptation.

4.4. Gestion du DOSSIER DE SOINS EN ERGOTHERAPIE
Les informations récoltées dans le cadre du processus ESOPE, ainsi que les résultats issus du traitement informatique, permettent d’alimenter les rubriques du dossier de soins proposé par l’ANAES. Cet apport facilite par conséquent la gestion du dossier.

5. Conclusion

5.1. ESOPE resitué dans le fonctionnement systémique de l’individu

5.2. ESOPE et ses implications dans le fonctionnement de l’équipe (coopération)

5.3. ESOPE et ses implications éthiques

info@gravir.net | Adresse : rue Papenkasteel, 144, 1180 Bruxelles | Tél. 0032 2 374 24 18 | Réalisation du site : Vertige